A propos de nous

Il est très difficile de nous présenter, mais nous pourrions dire qu’AINA est l’union de plusieurs complexités à plusieurs niveaux, d’une rencontre entre des mondes et des personnes différentes, toutes animées par le même désir, celui d’aider et de soutenir les autres. Nous sommes de nombreux visages qui se sont rencontrés et de cette rencontre est né un rêve.

Des cultures différentes se rencontrent et s’unissent, où les différences deviennent un enrichissement, une coopération et la réalisation d’un objectif commun, le dépassement de la souffrance, le bien-être. Une souffrance surpassée qui unit, convaincu que l’évolution de l’autre correspond aussi à notre propre bien-être, redéfinissant l’aide apportée comme une aide pour nous-mêmes également. En effet, on ne peut ignorer la réciprocité qu’apporte l’aide à l’autre, notamment aux enfants qui souffrent.

" Je crois que je fais ce que je fais pour moi [...] chaque fois que quelque chose de réel se produit, je suis ému et [...] j'oublie mon public et son éventuelle admiration et je suis totalement présent "

Perls F. , 1969

L’Association est donc le fruit de l’engagement et de l’effort de nombreuses personnes qui se sont réunies en partageant la certitude d’être en mesure d’opérer un changement en apportant chacune leur contribution particulière et individuelle.

Les pierres angulaires de notre intervention sont le partage, le respect des autres, l’écoute inconditionnelle de l’histoire et des souffrances qu’elle engendre, et surtout la lutte contre le welfarisme typique de la culture occidentale.

Nous sommes convaincus qu’il est nécessaire d’apporter de l’aide à l’autre en stimulant ses ressources, car par aide nous entendons orienter et diriger la croissance et l’autonomie d’autrui. Participer à la vie de l’autre ne signifie pas l’aider, essayer de le rendre meilleur ou différent, mais plutôt le laisser être et être avec lui.

AINA est une association bénévole qui opère en Italie et dans le monde entier en recueillant le soutien d’institutions morales, d’associations laïques et non laïques. AINA collabore avec la fondation américaine March To The Top.
 
La structure générale de l’AINA est restée constante au fil du temps, même si certaines des personnes qui ont travaillé pour et autour d’elle ont changé : toutes ont néanmoins laissé une marque importante dans l’histoire de l’Association. Aujourd’hui, la structure d’AINA est composée: 
  • d’un conseil d’administration
  • d’une équipe de responsables des opérations au Kenya
  • d’un corps de supporters et d’un large cercle de bénévoles.

Nos objectifs

AINA Onlus a pour objectif principal la solidarité sociale et le volontariat national et international :

  • la mise en œuvre de programmes de coopération visant à soutenir les initiatives de développement humain, social, économique et culturel pour le respect de la dignité de chaque individu ;

  • sensibiliser les institutions locales, nationales et internationales au grave problème des enfants victimes des guerres, de la pauvreté, de l’exploitation, de l’ignorance et de toute autre forme d’oppression, afin de les inciter à prendre des mesures concrètes en faveur des enfants, des familles et de la communauté ;

  • l’adoption scolaire d’enfants issus de familles de pays en voie de développement qui connaissent de graves difficultés économiques et qui, sans aide extérieure, ne pourraient pas fréquenter les écoles primaires et secondaires ;

  • la collecte de fonds pour soutenir les enfants tout au long de leur parcours scolaire ;

  • la promotion de l’échange avec les peuples et les personnes, considéré comme un moment et un cadeau de rencontre entre les différentes diversités ;

  • des initiatives de participation sociale et d’engagement solidaire pour promouvoir les rencontres interculturelles et les échanges entre les peuples ;

  • la promotion d’activités de formation qui favorisent le développement d’une culture de la solidarité sociale, notamment sur les thèmes du respect et de l’éducation à la mondialité ;

  • la promotion des échanges interculturels et des rencontres entre les peuples par le biais du « voyage-partage » dans le plein respect des individualités, des identités culturelles et du contexte dans lequel on se trouve.

Le Conseil d'administration

  • Présidente: Vittoria Quondamatteo
  • Présidents d’honneur: Barbara Baldieri March, Maria Luigia Guzzi (Suor Noemi), Diana Maria Partini
  • Membres du conseil d’administrationVittoria QuondamatteoGianni Massimo ZitoElena Baliva